Conspirationniste ou propagandiste ?

Conspirationniste ou propagandiste tout simplement ?

Conspirationniste ou propagandiste visuel

Originalité ?

Le terme de conspirationniste comme celui de complotiste sont des néologismes !

Ces néologismes sont-ils justifiés ?

 

Les thèses que nous rencontrons ne sont guère originales et ne font-elles pas que reprendre les termes et les structures de la propagande d’extrême droite sur le complot bolcheviko-judéo-maçonnique ? Comme la propagande stalinienne sur les divers complots impérialistes, fascistes, petits bourgeois, etc…. à laquelle nous pouvons ajouter la propagande de Mac McCarthy et d’autres ultras conservateurs, néo-conservateurs, sur le complot du KGB durant la guerre froide, etc.

Propagande Staline

À lire les classiques du complotisme : Barruel, Drumont, Eckert, Meurin n’est-il pas évident que les thèmes sont les mêmes, que les raisonnements sont semblables, que l’idéologie des commanditaires sont identiques ?

Certes des dénominations sont renommées comme par exemple le complot juif est renommé complot sioniste ou talmudo-sioniste, mais personne n’est dupe ! De nouvelles puissances occultes apparaissent comme les Reptiliens, les Annunakis, les Atlantéens, la Trilatérale, le groupe Bilderberg, … mais au final toutes ces nouvelles entités sont rattachés au complot judéo-maçonnique.

La france juive Drumont

Ce que nous appelons conspirationnisme / complotisme n’est-ce point qu’un aggiornamento  des vieilles thèses complotistes de la propagande ultra monarchiste de Barruel ou de la propagande ultra nationaliste de Drumont, Léon Daudet ?

Quelle différence y a-t-il entre « la France Juive » de Drumont et « Comprendre l’Empire » d’Alain Soral ? Le livre du leader du mouvement Égalité et Réconciliation n’a-t-il pas plagié Drumont et les articles de « Je suis partout » avec quelques remarques géopolitiques de Maurras ?

Plutôt que d’opérer des analyses du discours conspirationniste / complotiste ne serait-il pas plus fécond de mettre en parallèle leurs discours avec les vieilles lunes réactionnaires ?

D’où je me refuse à donner une noblesse aux complotistes / conspirationnistes ce ne sont que des propagandistes et cela suffit amplement à les qualifier.

 

Remarques sur les propagandistes

Les propagandistes sont multiples, il y a les commanditaires, les concepteurs, le cercle des diffuseurs, puis autour, vous avez une nuée d’opportunistes, de haineux, de disciples plus ou moins naïfs, frustrés, ratés, etc.

Propagande Djihadiste

Les commanditaires sont divers :

  • Les chefs de parti comme par exemple, dans le passé, Hitler, Mussolini, Maurras ou Staline.
  • Les chefs de groupuscules néo-nazis, néo-fascistes,
  • Néo-conservateurs américains (Tea party)
  • Libertariens, anarcho-capitalistes
  • Ultra-nationalistes russes
  • Les Ayatollahs Iraniens
  • Les leaders plus ou moins réactionnaires, fondamentalistes de diverses « religions » évangélistes chrétiens, catholiques ultra intégristes, mouvements takfiristes (djihadistes), Gourou de sectes New Age, néo-païennes, ésotéristes,
  • etc.

Propagande Hitler

Les concepteurs tout comme les commanditaires sont divers

 

  • Des idéologues comme Goebbels, Rosenberg, Lyssenko, Jdanov, Léon Daudet, Maurice Pujo, Gentile, Brasillach, Rebatet, Panunzio, etc…vous pouvez continuer la liste avec des personnes vivantes !
  • Des opportunistes qui vont voir dans la montée d’un mouvement les moyens de se faire connaitre, de se faire une place, d’obtenir divers avantages financiers et sociaux… tiens ne peut-on pas voir en Meyssan ou Dieudonné des exemples d’opportunistes ?
  • Des haineux monomaniaques qui vont trouver dans la propagande le moyen de déverser leur bile, comme Céline, Streicher, Pranatis, Léon de Poncin, A.C Sutton, D. Mackenzie, David Icke, Alain Soral….La liste est longue de tous ces roquets malades, « intellectuels » dévoyés par leurs obsessions morbides.
  • Les disciples, partisans qui vont recevoir dans la propagande un moyen de donner un sens à leur vie sans faire l’effort de la réflexion, le slogan remplaçant la pensée. Personnes plus ou moins faibles psychologiquement, personnes immatures et irresponsables qui verront dans leurs échecs sociaux, personnels la preuve qu’un système, un groupe les a injustement marginalisés, déclinistes qui voient dans le « déclin » la marque d’une corruption généralisée et délibérée, dévôts fanatiques pour lesquels la société actuelle avec sa science et sa technologie vise l’extinction de leur « religion », nostalgiques d’une grandeur passée fantasmée, etc.

 

 

Sur quoi est basée la propagande, quelle est son but ?

Le but de la Propagande est de pouvoir instaurer un pouvoir tyrannique qui impose une pensée unique qui est celle du chef, du messie à venir, de l’homme providentiel ou celle  d’un groupe de référence comme une église évangéliste, un mouvement djihadiste, ou d’un pays sans état où l’individualisme capitaliste se développerait sans aucun frein, sans aucun principe de justice  sociale, etc.

Les grands thèmes utilisés sont :

L’appel à l’éveil, « vous êtes  sous contrôle mental des média, des discours officiels, de la science officielle », cet appel à l’éveil se fait sur fond de nostalgie d’un passé « doré » :

  • Nous assistons à la destruction de la famille, du terroir, des traditions qui ont forgé notre identité…
  • Nous avons perdu nos liens sociaux « naturels », la société de consommation nous atomise.
  • Nous avons perdu le sens de la vie par l’abrutissement de « métro/ boulot / dodo ».
  • Nous sommes formatés tant par l’éducation, les manières de s’habiller, le logement, les media, etc.
  • Nous sommes dans un stress permanent voulu par les dirigeants du système qui nous menacent de façon permanente par le risque du chômage, l’insécurité, le terrorisme, la crise…

Cet appel à l’éveil est aussi baptisé de recherche de la vérité, « vous êtes bernés, manipulés, nous aussi nous l’avons été et nous allons vous dire comment nous avons pris conscience ».

 

Propagande Vichi

Cette prise de conscience est celle de la découverte de forces occultes qui dirigent l’humanité depuis son origine. Ces forces occultes sont de façon ultime régie par UNE force : selon les cas les Reptiliens, les Atlantéens, les Annunakis et leurs valets les Juifs, les Francs-maçons, et autres satellites (CIA, Mossad, Rotary Club, Trilatèrale, ONU, etc.)

 

Ainsi un ennemi est démasqué, ou plus précisément l’ennemi unique.

Toutes les propagandes utilisent la mobilisation contre l’ennemi unique, seule cause de tous les malheurs.

 

Les propagandes sont dualistes, il y a les forces du bien et les forces du mal.

Propagande nazie antisémite

Le Peuple, la Race, l’Individu sont les forces du bien qui ont été corrompues, abusées par les forces du mal.

Un exemple de ce genre de propagande est la littérature d’Augustin Barruel ; dans ses  « Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme » (1798/99) il va innocenter le Peuple de France de la révolution régicide et républicaine, il martèle régulièrement le fait que le Peuple était naturellement attaché aux valeurs de l’ancien régime, du catholicisme, ce n’est que par les mensonges des Lumières, leurs séductions diaboliques que le Peuple sera corrompu. Tout vient d’un ennemi la Franc-maçonnerie et plus particulièrement une de ses obédiences les « Illuminati de Bavière ». Les Illuminati auraient pénétré toutes les sphères du pouvoir et préparer ainsi la Révolution pour abattre les couronnes et l’Église. Les Illuminati pour faire aboutir leur projet de domination mondiale  ont créé des satellites les Jésuites, les Jacobins, les Rosicruciens. La Domination mondiale ayant besoin du nerf de la guerre, les banquiers juifs seront vite associés, les banquiers catholiques, protestants étant bien évidemment écartés car bons et pieux chrétiens. Cette alliance supposée d’une franc-maçonnerie diabolique aux banquiers juifs donnera naissance au complot judéo-maçonnique.

Manichéisme rassurant qui innocente les personnes de toute responsabilité qui dans l’esprit de Barruel était un moyen de réconciliation nationale avec la Monarchie. Ce thème de la réconciliation du Peuple berné par le système est repris par … Alain Soral.

Propagande Nazie

Cette innocence du Peuple ne permet-elle pas d’effacer les personnes, les individus pour les englober dans une masse, LA masse appelée à la dissidence, à la résistance ?

 

L’Ennemi étant désigné la propagande va pouvoir délégitimer, disqualifier, diaboliser tout ce qui est supposé émaner de lui ou se rattacher à lui. En premier lieu l’état démocratique avec les valeurs de liberté et d’égalité de droit, de solidarité, de justice sociale, les élections de représentants du Peuple, de libre expression, de libres débats. État au service des forces occultes qui nie la Tradition, les Droits Naturels, qui établit une dictature perverse par la Démocratie, Démocratie qui n’est que spoliation, aliénation, abrutissement, contrôle des masses !

Lorsque les forces constitutionnalistes démocratiques s’affirmeront, le caractère réactionnaire va se déchainer contre toutes les nouveautés en matière artistique, culturelles, scientifiques, techniques. Nouveautés réputées comme volonté de répandre l’athéisme, le matérialisme comme par  exemple le féminisme, les droits civiques, la justice sociale par l’impôt et les taxes, l’évolution, le big-bang, les institutions supra nationales comme l’ONU, l’UNESCO, l’OMS, l’UE, la CEDH, etc… les formes extrêmes de cette pensée réactionnaire étant le créationnisme, le géocentrisme, la Terre plate et autres fantasmagories.

Dans cette logique obscurantiste tout savoir sera déclaré « officiel » donc mensonger.

 

the earth is flat

(Image de propagande utilisé par les flat-earthers, les « chercheurs de vérité » qui affirment que la terre est plate)

La propagande va insister sur le thème de l’Orchestration !

Orchestration savamment menée par les forces occultes afin d’établir le Nouvel Ordre Mondial, triomphe des forces maléfiques !. Tout changement, toute innovation seront examinés sous l’angle de l’Orchestration. Les campagnes de vaccination pour éradiquer la poliomyélite dans le monde une opération au bénéfice de Big Pharma, ou pour semer de nouveaux virus ! Le changement climatique une nouvelle arme de contrôle des territoires et des communications ! Les contrails s’échappant des tuyères des avions à réactions sont des chemtrails visant à stériliser la population, s’assurer de son contrôle mental ! Un nouvel aéroport sera bien entendu une base pour des Aliens ! Une expédition spatiale devient un leurre des studios Disney pour endormir le bon peuple !…

 

la terre plate intox tv

La propagande va instiller de nouvelles filiations et affiliations à partir d’un passé nostalgique, passé réputé âge d’or « tout était tellement mieux ». Les partisans, disciples, résistants, éveillés à partir d’une « culture » commune  vont pouvoir se rassembler et constituer ce monstre improbable de la complosphère dans laquelle se croiseront le néo-nazi et le fondamentaliste islamiste, le récentiste et  l’adepte des médecines alternatives, le souverainiste radical et le rétabliste, l’anarcho-capitaliste, l’ultra-conservateur …

Tous unis autour de la haine de la Démocratie, de la Science, de l’Intelligence, du Réel, bref de tout ce qui contredit l’univers construit par leurs croyances et leur dogmatisme.

 

À défaut de pouvoir défiler ensemble dans la rue, ils font croire qu’ils représentent le peuple comme Anonymous, ou sont les pionniers de la nouvelle humanité en train de s’éveiller.

 

Cette propagande va utiliser toutes les potentialités des nouveaux média que sont la photographie, le cinéma, le web.

 

Guerre de propagande

Dès la naissance de la photographie et du cinéma, les différents propagandistes surent les utiliser à leur profit. Des films tels que « Le Juif Süss », « Le triomphe de la volonté », « Alexandre Newski », « Vive Staline » sont là pour nous le rappeler. Les retouches de photos dans lesquelles selon les périodes des personnages apparaissent ou disparaissent sont de grands classiques.

 

Les complotistes et conspirationnistes, comme les propagandistes de l’entre-deux guerres ou de la guerre froide   utilisent les images (photos, vidéos) au dépens de l’analyse critique, ce qui compte c’est de frapper l’imagination, de faire appel au sensationnalisme, de faire passer des affirmations non démontrées comme des preuves, marteler que tout est mensonge, déstabiliser les esprits naïfs, crédules par la manipulation, le trucage de photos, de vidéos….

Ils utilisent You tube autorisant la diffusion de vidéos faussées, truquées, manipulées… les vidéos sont le support principal de leur argumentation !

 

Propagande sur YouTube

La vidéo sensationnelle, à l’image de la presse people, efface, neutralise autant que possible le recours à la raison, afin de gagner la confiance et de toucher la sensibilité d’autrui, jouant sur la naïveté, sur la crédulité !

Tout est vrai sur Internet sauf à la date du 1er avril

Question

En quoi les  stratégies de communication des complotistes / conspirationnistes innovent-elles par rapport aux précédentes stratégies des propagandistes ?

Les thèmes ne sont-ils pas les mêmes ?

Les supports changent, le web ! Mais Goebbels ou Jdanov n’auraient-ils pas utilisé le web s’ils avaient eu ce support à leur disposition ? Et en mieux car étant au pouvoir !

Pour conclure et ouvrir le débat

Ne faut-il pas arrêter de donner une lettre de noblesse aux propagandistes en les affublant de néologismes tels « conspirationnistes » ou « complotistes », qui sous-entend une certaine légitimité à leurs « théories ».

N’est-il pas consternant de lire des auteurs tels que Frédéric Lordon, Franck Gaudichaud, ou autres, qui à partir d’une analyse plus que sommaire, font du conspirationnisme un symptôme de la dépossession des dominés vis-à-vis des dominants. Analyses d’autant plus affligeantes car faites par des personnes qui se disent de gauche et donc auraient pu pointer le caractère fondamentalement réactionnaire, obscurantiste, démagogique des discours  conspirationnistes et complotistes !

 

Les conspirationnistes et les complotistes ne sont ni plus ni moins que des propagandistes et comme tous les propagandistes ce ne sont que des menteurs, des faussaires, des manipulateurs ! Qu’ils soient tels par cynisme, opportunisme, conviction, bêtise, naïveté ne change rien au problème.

 

Mal nommer les choses, comme l’ont dit plus d’un avant, n’est que rajouter du mal au mal,  aussi semble-t-il nécessaire de récuser ces termes qui ne sont que les oripeaux du propagandisme.

Propagandisme qui a pour but de renverser les gouvernements démocratiques, en diabolisant, délégitimant, disqualifiant  tout ce qui est corrélatif à ces gouvernements, l’intelligence, la science, la créativité culturelle, le libre débat démocratique, la justice sociale, les Droits de l’Homme pour instaurer des ordres despotiques, barbares, obscurantistes, sanguinaires pour satisfaire la soif de pouvoir de nouveaux Duce, Führer, Petit Père des Peuples, Gourous, les cupides qui pourront se livrer à la prédation sans frein, etc.

Note

Il faut bien constater que des auteurs tels que Bourdieu ou Foucault ont favorisé le retour des thèses conspirationnistes. Leurs spéculations sur un Méta-Système, une Méta-Structure élaborés par les Dominants pour asseoir leur pouvoir par des discours fallacieux. Dominants devenus anonymes, dilués dans un méta discours qui prendrait le pas sur tout, discours qui ferait la loi aux choses, le réel n’étant plus qu’effets de discours. Certes ni Foucault, ni Bourdieu n’auraient eu la bêtise d’adhérer au discours complotistes et conspirationnistes, mais n’ont-ils pas ouvert la voie au relativisme culturel, à ne considérer les sciences que comme des paradigmes culturels ouvrant ainsi la voie à l’irrationalisme, la pensée magique comme paradigmes tout autant légitimes que celui de la science ? Si tout n’est qu’effets de discours, alors tout peut être qualifié de mensonges. Matrix ne devient-il pas une illustration des thèses de Bourdieu et Foucault ?

 

Texavery31

 

3 réflexions sur “Conspirationniste ou propagandiste ?

  1. L’analyse est pertinente, mais incomplète et biaisée.

    Il y a diverses forme de, conservatisme, et l’une d’elle se retrouve à gauche comme vous la dénoncez à droite.
    L’écologie, que l’on retrouve d’ailleurs dans les années 30 défendre ce que vous dénoncez, dénonce une conspiration du capitalisme, basée sur des erreurs (genre l’obsolescence programmée, tout aussi indiscutable que le coût prétendu de l’immigration)…
    Le rejet du changement des structures sociales suite a l’évolution de l’économie, du développement des pauvres, le rejet du productivisme agricole et même du productivisme industriel, le refus de l’inadéquation de l’état pour résoudre les problèmes, le refus de l’importance de la recherche appliquée et commerciale, du développement des activité commerciales en général, est le socle du conservatisme de gauche.

    en fait ce qui est grave c’est que l’on lit dans les média prétendument rationnels, des analyses utilisant les ressorts conspirationnistes… la finance sans visage, le patron à pendre, le 1% (qui quand on creuse n’est pas stable, lisez bien contrepoints), les industriels bandits, les mensonges d’état (quand ca les arrange), les pétrolier sataniques…
    bref tout comme vous démontez les thèses 19e droite-réactionnaire, il existe des argumentaires qui démontent les thèses 20e-gauche réactionnaire…

    une partie de ce qui pousse le gens dans le délire « conspirationniste » de droite, c’est justement ce deux-poids-deux-mesures qui donne l’impression d’être une victime du système. Pourquoi els écolo ont le droit d’être conspi dans Le Monde, et pas moi sur mon blog?

    Or victime est très valorisant et inattaquable aujourd’hui.

    Au point que pour nice il a été plus facile de demander une médaille de victime, que la légion d’honneur pour des héros.

    Conservatisme, victimisation, éducation de surface, surcharge informationnelle ingérable sans outillage, estime de soi haute instable, cela mène au verrouillage de l’esprit dans la théorie du complot, ce sentiment confortable d’être victime d’une volonté étrangère à soi, et pas en partie des erreurs de soi et des siens.

    cela augment aussi avec le sentiment de perte de contrôle de sa vie.
    Le revenu des gens devient de plus en plus utilisés à des dépenses obligatoires non élastiques, donnant l’impression d’une dictature économique.
    Les partis politiques sont de plus en plus professionnels, pour se faire élire, comme pour tenir compte des contraintes internationales. cela donne l’impression de non-démocratie.
    Enfin et surtout, l’état en occident agrandit jour après jour le domaine de son contrôle, par la réglementation de la vie quotidienne, les conseil de santé, la protection sociale, la qualité des produits, du logement, interdisant aux gens de faire des compromis personnels, donc d’être acteur de leur vie.

    ne pouvant comprendre que ce qu’on leur a vendu depuis des siècles comme étant un progrès, les protections obligatoires, leur coûte l’essentiel de l’Humain, ils accusent un bouc émissaire, le grand capital, l’immigration, les conspirations lézard ou juives, les russes ou les américains, les fascistes ou les communistes, et paradoxalement demandent de facto l’aggravation de leur problème de liberté… un cercle vicieux.

    J'aime

  2. bien entendu que j’aurais pu développer sur les forces réactionnaires de gauche, qui sont tout de m^me évoquées ici par le stalinisme, et j’aurai pu faire des développements sur un l’antisémitisme de gauche que nous avons pu rencontrer chez des personnes comme Proud’hon, Maurin, Marquet, etc…. jusqu’à cette nouvelle forme d’antisémitisme qu’est l’antisionisme. Comme également l’anti franc-maçonnisme d’une frange de la gauche, la franc maçonnerie étant regardée comme lieu de conjuration de l’idéologie bourgeoise, des sociaux traîtres, des sociaux démocrates, etc.
    …………….
    vous dites que l’écologie apparaît dans les années 1930 ?
    de quelle écologie parlez vous ?
    certainement pas de l’écologie politique qui elle apparaît dans les années 1970 et est bien souvent qu’un monstre hybride entre les rêveries hippies et diverses branches de l’écologie scientifique…
    …………
    que voulez vous dire en écrivant :
    « Le revenu des gens devient de plus en plus utilisés à des dépenses obligatoires non élastiques, donnant l’impression d’une dictature économique »
    en quoi la sécurité sociale avec ses diverses branches serait-elle une dictature économique ? pouvoir bénéficier de l’accès aux soins, bénéficier d’une retraite, assurer aux personnes handicapées une vie digne, assurer aux personnes âgées dépendantes des soins et des services, relèverait d’une dictature économique.
    En quoi les prélèvements obligatoires permettant un enseignement gratuit relèverait d’une dictature économique ?
    …..
    .Ne confondez vous pas avec les prélèvements obligatoires de l’Ancien Régime qui affamaient le peuple, le dépouillaient pour le seul intérêt de l’aristocratie et de la cour royale ?
    ………..
    Plus loin vous écrivez :
    « Les partis politiques sont de plus en plus professionnels, pour se faire élire, comme pour tenir compte des contraintes internationales. cela donne l’impression de non-démocratie. »

    pourriez vous préciser car c’est difficilement compréhensible….
    ….
    enfin vous écrivez :

    « Enfin et surtout, l’état en occident agrandit jour après jour le domaine de son contrôle, par la réglementation de la vie quotidienne, les conseil de santé, la protection sociale, la qualité des produits, du logement, interdisant aux gens de faire des compromis personnels, donc d’être acteur de leur vie. »

    tout ce que vous semblez dénoncer ne sont quand m^me que des progrès, progrès établis de façon démocratique par le biais des associations, de mouvements plus ou moins formels, de syndicats, des élus …
    Prenons un exemple grâce à la HAS, les maladies nosocomiales ont baissé de 70% en 5 ans, grâce aux actions de l’INPES il y a une baisse significative des pathologies liées à l’obésité, la qualité des produits fait qu’il n’y a quasiment plus de problèmes liés à des produits frelatés, mal conditionnes engendrant botulisme, salmonellose, dysenterie, etc.
    …..
    les diverses normes du logement abaissent les frais de chauffage, les émanations de CO² etc…

    Quand les personnes font ce que vous appelez des compromis personnels nous savons ce que cela donne c’est toujours le droit du plus fort, du plus rusé, du plus malhonnête qui règne aux dépens des personnes les plus faibles. Nous avons vu comment l’absence de régulation internationale des flux financiers ont pu favoriser les spéculations financières les plus folles et déclencher la crise économique de 2007 / 2008 dont nous ne sommes toujours pas remis…..

    N’est-ce point grâce à des mouvements démocratiques que le droit des consommateurs, des femmes, des gays, des personnes handicapées, des personnes âgées, etc. ont pu avancer ?

    N’est ce point par des débats démocratiques parfois virulents que des progrès d’émancipation des personnes ont pu être gravé dans le marbre de la loi ?

    La vie démocratique n’est-elle point en progrès constant ? le processus de démocratisation de l’ensemble des rapports sociaux ne permet-elle pas à une société d’être un système auto apprenant ? et surtout n’est-il point le seul système autorisant cela ?

    J'aime

    • Votre réponse est assez représentative de ce qui justifie le système que certains critiquent.
      L’incomprénehension aussi.

      L’écologie des années 30 était une forme de romantisme conservateur, avec la petite tyrolienne et sa ferme… un malthusianisme défenseur du jardin. Une forme d’hygiénisme romantique aussi, parfois eugéniste prétendument humaniste. Ceux qui en parlent le mieux sont les exégètes de l’écofascisme pas très populaire aujourd’hui.

      La démocratie de la majorité a permis d’échapper à la dictature de la minorité, mais les minorité ne le vivent pas toujours très bien, et quand je dis minorité ca peut être sur un détail (les amateurs de cigares, de fromages, les grimpeurs, les parachutistes, les libertariens…).

      On a remplacé la loi du plus fort par la loi du plus nombreux, donc du plus fort numériquement.

      au delà de la question rationnelle, et de votre prévision très consensuelle que ca va forcément mal tourner, les humains vivent mal de ne plus avoir de liberté de choisir.

      si vous parlez à un petit patron, il vous dira que sa vie d’avant était plus comfortable, qu’il gagnait souvent mieux sa vie, travaillait moins, mais là il décide de ce qu’il fait et ca n’a pas de prix, ou plutôt ca vaux le pris.

      Je suis personnellement à la croisée de plusieurs mondes,

      Votre discours n’est pas politiquement neutre, ils est sous tendu par un socle idéologique discutable, très contemporain, qui justement n’est pas parfait, tout en semblant incontournable naturel, évident, optimal.

      Que vous défendiez en même temps les libertés et les obligations sans voir que ce sont deux catégories distinctes d’apports actuels. Que vous n’imaginiez pas apporter des solutions différentes aux problèmes que vous évoquez (droit des minorités, protection des faibles), ni ne voyez que le système actuel crée de nouvelles minorités, des souffrances moins rationnelles, qui poussent à se tuer , au lieu de vous faire simplement mourir comme un crime ou une maladie.

      Vous n’imaginez pas d’ailleurs, comme on l’a fait avec l’agronomie africaine, que les solution imposées soient simplement aberrante, inadaptée, de façon spécifique ou parfois générale, ni n’acceptiez qu’il soit rationnel de laisser des gens démocratiquement décider de s’appliquer un standard différent des autres.

      quand a l’évocation de la finance et autres cliché, c’est l’interprétation que vous faites qui est le problème, car ce que vous dénoncez est la conséquence de factor d’un système de connivence et de régulation qui n’a pas laissé de place a des gens pour en profiter, mais juste pour en souffrir.

      la révolte actuelle pour moi, est le désespoir qui pousse à la folie, celle d’un chat enfermé dans une cage prétendument dorée, qui s’arrache les griffes, détruit sa gueule, hallucine, parce que au final il n’y a pas de porte qu’il puisse voir.

      ce que vous dites, comme ce que je vous répond, a tout avoir entre un débat entre Le Monde Diplomatique et l’Opinion, pas une analyse sceptique.

      Ce que je dit c’est que ce débat n’est pas ouvert, que l’inculture mène à ne pas voir d’issue à ce dont certaines minorité peu évidentes souffrent, et que la réponse humaine à l’impossibilité d’échapper à une souffrance est dans l’invention d’une réalité illusoire, l’utilisation de la violence et de la foi, du bouc émissaire, du héro salvateur, de la solution simple qui ne marche pas.

      L’une d’elle est paradoxalement l’autoritarisme, seule solution que l’on connaisse quand on vie sous la puissance d’une autorité omniprésente. Finalement a part le biais politique contemporain, votre diagnostique est fondé.

      Il s’agis, de tout coté d’une propagande poussant au développement d’une autorité supérieure et la réduction des libertés « non souhaitées » par l’idéologie du groupe propagandiste.

      Le Complot du Grand Capital ou Sioniste c’est la même chose, l’un d’eux est juste plus populaire dans les média que l’autre. On ne nous laisse choisir que notre hallucination, notre bouc émissaire, la forme de nos menottes.

      J'aime

Partagez votre opinion.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s