Théorie de complot sur l’attentat à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray – MAJ

Attentat lors de la messe du matin dans une église près de Rouen en Normandie ce mardi 26 juillet 2016.

Attentat Eglise Roue Normandie

Un nouvel attentat a frappé la France, encore un.

Carte attentat de l'église

Deux assaillants ont assassiné le curé, Jacques Hamel, et blessé 3 personnes dont une grièvement.

La prise d’otage s’est terminé par la mort des deux terroristes qui se sont élancés vers les policiers en criant « Allah Akbar ».

L’un d’eux était sous surveillance électronique grâce à un bracelet électronique.  Un bracelet qui ne servait qu’à contrôler si l’individu respectait bien ses restrictions de sortie. En effet, il ne pouvait sortir que le matin de 8h30 à 12h30.  Une restriction respectée car la prise d’otages a eu lieu à 9h43.

L’individu était fiché S car il avait tenté de se rendre en Syrie pour combattre dans les rangs de Daech.  Il avait été intercepté une première fois par les autorités allemandes à Munich et renvoyé en mars 2015.  En mai 2015, il tente une seconde fois de rejoindre la Syrie et est intercepté en Turquie où il est renvoyé en France.  Le 22 mars 2016, il est remis en liberté conditionnelle avec un bracelet électronique.  Le parquet avait fait appel de cette décision sans succès.  L’imam de son quartier le connaissant comme particulièrement radicalisé.

L’attentat a été rapidement revendiqué par l’État Islamique.

Renvication attentat église

Pourquoi une église ?

Normandie L'horreur

Le but de l’Etat Islamique est de nous détruire.  Ils pratiquent la stratégie « Diviser pour mieux régner ».  Nous l’avons vu après l’attentat de Nice, la France ne s’unit plus comme c’était le cas lors de l’attentat de Charlie Hebdo où des millions de personnes étaient descendues dans les rues pour montrer leur soutien et leur union.

Certains parlent de guerre civile.  Cela peut-être un de leurs objectifs pour atteindre leur but.  Une guerre civile en France, ne fera que servir les intérêts de l’État islamique et c’est ce qu’ils cherchent, par tous les moyens.  Et si des chrétiens radicalisés attaquaient des musulmans ?  Ce serait l’État Islamique qui gagnerait « Regardez, ils attaquent des musulmans, rejoignez-nous ».  Si des forces au sol occidentales étaient envoyées ils gagneraient la propagande « Regardez, les croisées attaque l’islam, rejoignez-nous pour le défendre. » et ce ne serait pas quelques centaines de djihadistes par an qui partirait mais des milliers.  Est-ce leur objectif ?  Nous ne sommes pas dans leur QG, nous ne pouvons donc pas être catégoriques mais, et cela n’engage que moi, je pense que oui.

La leçon à en tirer

Pour éviter cela, nous devons rester unis, car l’union fait la force.  C’est la devise de mon pays, la Belgique.  Un brin de paille, seul, est fragile et l’on peut le casser sans effort.  Mais une dizaine ou une centaine de brins de paille ensemble, c’est beaucoup plus difficile à casser.  Unis nous sommes fort, seul nous sommes une proie facile.

Il faut donc rester unis.

Libération ne rien céder

Le bracelet ne servait à rien, il a été remis en liberté contre l’avis du parquet, par deux fois le terroriste a tenté d’aller en Syrie….  La première fois, il avait été simplement remis à sa famille.

Le problème, c’est que les autorités sous-estiment la menace, à mon opinion.  Pour eux, ce ne sont que des « rats du désert » très loin.  Ils ne prennent pas de mesure concrète ou du bout des doigts seulement.  Ils restent mous et distants.  Savent-ils comment réagir face à ce type de nouvelle menace ? C’est une guerre d’un nouveau genre et pour une guerre d’un nouveau genre on doit s’adapter.  Ici, nous nous contentons d’essayer d’appliquer nos tactiques d’une guerre conventionnelle.  D’ailleurs, nous ne sommes pas en guerre car la guerre est définie comme un conflit entre deux nations reconnues.  Hors l’État islamique n’est pas une nation reconnue.  Déjà là, cela coince .  La guerre n’est plus la même qu’il y a 70 ans où les soldats étaient en uniforme, où des colonnes de chars et des armées se déplaçaient en bonne ordre.  Maintenant nous avons des guerres hybrides (Ukraine) et une guerre contre le terrorisme qui n’est pas une nation mais une idéologie.

Pour cela, nous devons nous adapter et utiliser nos atouts, nos avantages, tout ce qui fait que nous fort fort contre eux.  Nous devons avoir la volonté de vaincre.

Nous devons nous adapter et ne pas rester rigide dans nos règles.  Nos règles ont été faite pour une époque, nous en sommes dans une autre.  Oui, c’est dur de le reconnaître, c’est dur d’avancer vers l’inconnu.  C’est rassurant d’avoir des règles fortes mais elles ne le resteront pas longtemps si nous restons sans réagir et a sous-estimer l’ennemi.

Adapter nos lois, nos procédures autant au point de vue militaire que judiciaire pour nous adapter aux menaces qui sont en face de nous est la première étape.

 

Les théories de complot

Bien entendu, les théories vont arriver.  Il n’y a pas d’image de cet attentat, donc je prédis que les théoriciens du complot vont nous affirmer qu’il n’y a pas eu d’attentat, ni de victime, ni de terroriste et que l’attentat de l’église est un false flag.

Ensuite, les conspirationnistes pourraient jouer sur le fait que l’individu était connu de l’état et sous surveillance électronique en disant que le gouvernement français est à nouveau derrière l’attaque.  Certains pourraient même évoquer des drogues de contrôle mental.

 

Petite piqure de rappel avec une liste des principales thèses complotistes qui sont reprises à chaque attentat. (Liste non exhaustive)

 

  • False flag, attentat sous faux drapeaux, les terroristes islamiques n’en sont pas et sont des agents du gouvernement déguisés.
  • Le gouvernement est un  complice direct.
  • Des innocents piégés par des agents secrets.
  • Attentat commis dans le but de renforcer la présence policière et militaire dans les rues pour priver les gens de liberté. Faire du pays, un état policier.
  • Augmenter la vente d’armes, faire plaisir aux lobbies, signer des contrats…
  • Cacher et noyer un autre fait d’actualité.

 

Les éléments à repérer dans les discours conspirationnistes. Ils utiliseront inlassablement les mêmes méthodes de manipulation : (Liste non exhaustive)

  • Insinuer le doute, la suspicion, le questionnement orienté.  Prendre un élément, le manipulé, le tordre et le présenter comme preuve de leur propre thèse.
  • Trouver des failles, des zones floues dans la version « officielle » et mettre le paquet en matière d’intox et de  désinformation.
  • Profitez de la confusion des premières heures pour pointer des informations approximatives ou des informations aux conditionnels pour « prouver leurs théories ».
  • Simplifier les faits à l’extrême, peu leur importe s’ils sont déformés.
  • Casser du sucre sur le dos des enquêteurs, des experts en contre-terrorisme. Les décrédibiliser, eux, et toutes personnes pouvant affaiblir ou détruire leur théorie.
  • Produire des vidéos dans lesquelles ils usurperont l’identité d’un groupe, d’une chaîne afin de faire passer leur théorie, ou du moins, tenté de « prouver leur théorie » en utilisant la notoriété de quelqu’un d’autre.  Les conspirationnistes l’avaient fait avec le groupe des Anonymous et l’an dernier avec la BBC.
  • ….

 

À nouveau, cet article sera mis à jour régulièrement avec un résumé et un démontage au besoin, des thèses conspirationnistes et paranoïaques (oui, eux aussi ont droit à internet).

Mais avant que cela ne soit repris par les conspirationnistes qui ont des difficultés avec les sites d’infaux et les canulars voici donc l’infaux de nordpress.be (le gorafi belge).

Attentat en Belgique: Un camion fou fonce dans une Église: 1 mort

infaux nordpress attentat

Il n’y a pas eu d’attentat au camion fou en Belgique donc.

Edit 29 juillet 2016

Surprise ! Les sites conspi évoquent à peine le sujet, ils ne font que copier-coller les informations données par les autorités (ces mêmes autorités d’après eux qui leur nt sur tout, tout).
Ils n’ont pas encore sorti de version de l’attentat . Le manque d’image affecte-t-il leur imagination et leur paranoïa ?
Les conspi n’oseraient-ils pas s’attaquer au sujet de peur d’avoir des chrétiens militant par milliers pour les démonter, eux et leur théorie paranoïaque ? La question est posée

 

 

Gardez l’esprit critique, ne relayez pas la propagande et les théories du complot.  Rester uni et ne céder ni à la violence, ni à la haine ni à la peur.

 

Olrik

8 réflexions sur “Théorie de complot sur l’attentat à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray – MAJ

  1. les théories du complot vous encore utiliser cet attentat pour lancer leurs attaques contre la démocratie, ils vont dénoncer l’inside job, le false flag, tout cela pour mettre le soupçon sur les gouvernants, les faire passer pour de cyniques assassins, …
    il faut également s’attendre qu’ils récupèrent l’expression « d’israélisation » de la société, « il faut prendre exemple sur Israël » pour qu’ils disent « voyez c’est un coup du Mossad » organisé avec la complicité du « sioniste » Valls,
    ça permettra à toute cette vermine de continuer à répéter que la démocratie n’est que l’instrument de la domination des talmoudo-ziounistes .
    ….
    et il y aura des benêts pour les croire sans se rendre compte qu’ils font ainsi le jeu des djihadistes : subversion de la société démocratique, création de tensions inter communautaires, climat de guerre civile…

    J'aime

  2. Pourquoi les conspirationnistes remettent ils systématiquement en cause les attentats impliquant l’islam radical? C’est une question qui mérite d’etre posée.

    J'aime

    • C’est une bonne question.
      Chaque fois les terroristes sont « innocentés » et l’Occident est le coupable désigné d’une manière ou d’une autre dans ces théories. Nous nous sommes déjà posé la question dans un ancien article. Peut-être que nombre de ces théories trouvent leur source dans la tentative de défendre l’islam, rejetant le fait que les terroristes étaient islamiques et créant un monde imaginaire dans lequel les terroristes n’en sont pas et seul l’Occident attaque les musulmans et commet des attentats pour accuser les musulmans et attaquer l’islam.

      Ça peut se tenir pour une partie des théories. Je pense notamment à celle qui prêche que les terroristes du 13 novembre n’en étaient pas et que c’était des vestes piégées à leur insu…
      Il y a nombre de théorie du complot qui pour des haineux est la faute des Juifs (comme le 11 septembre par exemple) où tous les malheurs du monde, s’il pleut aujourd’hui, si demain il fait trop chaud, si telle personne n’arrive pas à rembourser son crédit etc. Dans le cas qui nous occupe ce serait l’inverse, dédouaner l’islam de tout ce qui arrive aujourd’hui.

      Chaque attentat, mais vraiment chaque attentat qui s’est déroulé ces 20 dernières années à ses théories de complot. En somme, aucun attentat terroriste ne serait l’œuvre de djihadistes commis pour leur idéologie, leur vision de la religion et leurs autres motivations….

      J'aime

    • Ce qui compte pour les conspirationnistes n’est pas la vérité dont ils se fichent éperdument,

      ce qui compte est de mettre le soupçon sur la Démocratie
      focaliser sur des détails, de pseudos zones d’ombre
      que ce soit commis par des djihadistes, des néo-nazis, des anarchistes, tout ce que vous vous voulez n’a nulle importance pour eux
      ….
      Ce qui compte c’est de pouvoir faire croire qu’il s’agit d’un inside job
      donc que nos gouvernants sont sont des cyniques assassins
      qu’ils agissent au nom de forces occultes : les francs maçons et / ou les talmoudo ziounistes, voire les illuminati pour instaurer le « Nouvel Ordre Mondial »

      Dans cette optique les ennemis de la Démocratie agissent selon le vieil adage « l’ennemi de mon ennemi est mon ami », c’est comme cela que le djihadiste va s’allier au chrétien intégriste, que l’ultranationaliste va s’allier au libertarien, et que dans ce cas, un ultra nationaliste innocentera le djihadisme, l’un comme l’autr sont dans une curieuse alliance…. mais leurs buts sont communs :

      déstabiliser la gouvernance démocratique pour pouvoir créer un climat de guerre civile et instaurer une dictature

      Pas besoin d’aller plus loin

      PS : rappelez vous dans les années 1920 / 30 les nazis et les staliniens se sont alliés pour renverser la jeune démocratie de Weimar ….
      Nazis et Staliniens sont ennemis mais au nom de l’adage « l’ennemi de mon ennemi est mon ami », ils ont fait cause commune…. pour ensuite s’entre-tuer

      J'aime

Partagez votre opinion.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s