Les déclarations du Colonel Strelkov – Girkin (pro-russe)

Déclaration d’un colonel Russe et ancien ministre de la défense des pro-russes  sur l’invasion de l’Ukraine.

A gauche le colonel Russe Igor Strelkov
A gauche le colonel Russe Igor Strelkov – Girkin

Qui est ce colonel ? 

C’est un officier de l’armée Russe, né à Moscou en 1970.

Il a participé aux guerres en Transnistrie, en Bosnie, en Tchétchénie à deux reprise.  La deuxième fois dans les forces spéciales.

Puis il fut impliqué dans l’annexion de la Crimée avant d’aller à l’Est de l’Ukraine.

Il s’installe à Sloviansk et en main 2014 est nommé ministre de la défense de la république de Donetsk. (Par qui ?) Et voici ses déclarations :

Source des déclarations

Traduction :

Strelkov a raconté pourquoi il a occupé d’abord Slovyansk.
Le Chef de Commandos Russes a admis que ses espoirs d’un « scénario à la Crimée » dans le Donbass ont échoué et il a quitté la région à la demande des autorités russes.
Les terroristes et les activistes pro-russes ont commencé une lutte armée contre l’Ukraine à Slavyansk, parce qu’une ville de moyenne importance est plus facile à contrôler pour un petit nombre de militants. C’est ce que le Chef des Saboteurs, Igor Girkin (Strelkov), a relaté au Site Russe Free Press.

Girkin dit avoir traversé la frontière avec l’Ukraine avec un groupe de 52 militants, dont la plupart venaient de Crimée. Ce nombre de personnes n’était pas suffisant pour capturer Donetsk et Louhansk, mais suffisant pour contrôler une ville moyenne a t-il dit. « Il y a des mégapoles (Donetsk et Louhansk ) dans laquelle une cinquantaine de personnes sont noyées purement et simplement, sans effet visible immédiatement ; je me suis donné comme but tout d’abord de trouver une ville moyenne mais significative dans laquelle nous aurions été en mesure d’établir rapidement un gouvernement populaire », – a dit le Saboteur.
Girkin a noté qu’au moment de l’arrivée d’un groupe subversif de 52 personnes dans Slovyansk ; celui-ci était déjà attendu par 300 « activistes » . « Nous nous sommes relié immédiatement avec ce groupe, et pris d’assaut le Central de Police que nous avons pris en deux heures. Et une heure après le Service de Sécurité de l’Ukraine. Le SBU tenait une position neutre et nous l’avons pris sans combat conséquence. A midi toute la ville était entre nos mains, « – dit Girkin.
Il a ajouté que Kramators’k était occupé deux jours plus tard par un groupe de terroristes de seulement 28 personnes. « Ils auraient pu tout simplement nous écraser comme des mouches, mais cela ne s’est pas produit en raison d’un concours de circonstances qui ont, peut-être, des explications rationnelles et ponctuelles  » commente-t-il.
Cependant, l’espoir d’un rapide sabotage de type « scénario de Crimée » dans le bassin du Donetz, où les militants après l’occupation du territoire sont remplacés par des troupes régulières de Russie, a échoué.
Girkin a également expliqué pourquoi il a quitté le Donbass.  » Il y a eu un pari sur une solution pacifique ; à cause de cela, ma présence n’était pas raisonnable. Je dois avouer que ceci devait se réaliser par des pressions et des chantages d’arrêt des approvisionnements en provenance de Russie. »
Je dis ouvertement. La seule chose que je tiens à dire c’est que je n’ai pas résisté suffisamment à cette pression… Même si je ne suis pas d’accord avec certaine décision du Gouvernement Russe, je dois le suivre quand même « – a t-il dit.
Girkin a expliqué que maintenant il ne peut pas revenir dans le Donbass, pour ne pas faire d’obstruction militaire importante à l’armée terroriste et à Igor Plotnitskiy et Alexandre Zaharchenko. Il est sûr à présent que l’Ukraine va résister pour reprendre le Donbass et la Crimée ; et il considère les pourparlers de paix comme de la perte de temps.
Concernant la situation dans le Donbass, Girkin la rapproche à la situation dans la Krajina Serbe – une création séparatiste d’une minorité serbe sur le territoire de Croatie en 1991-1995 – une année avant sa liquidation par les forces croates.

Source des déclarations

Source de la traduction

On dis que les Russes ne sont pas en Ukraine, pourtant l’ancien ministre de la défense des pro-russes est… Russe.

Olrik

2 réflexions sur “Les déclarations du Colonel Strelkov – Girkin (pro-russe)

  1. Mais c’est un tuto sur « comment envahir de manière moderne et non-officiel un pays ».
    Ce qu’il se passe en Ukraine est grave ! L’OTAN sait que la Russie envahit l’Ukraine mais elle ne fera rien car cela nous entrainerait dans une guerre avec la Russie. Poutine agit discrètement car si il envahissait sérieusement l’Ukraine, cela enclencherait une réaction en chaine incontrôlable. On serait forcé d’entré en guerre, de mobiliser nos troupes, de le repousser militairement. Tant que Poutine restera dans l’Est de l’Ukraine, l’OTAN ne fera rien.
    Elle ne veut pas d’une guerre en Europe.
    C’est de la politique…

    J'aime

    • Un tuto ? Un tuto qui ne marche pas car l’Ukraine ne se laisse pas faire ! Mais oui, je pense comme toi. Avec les preuves accumulée… Il n’y a qu’une seule raison pour que l’Occident n’intervienne pas. Elle ne veut pas d’une guerre avec la russie.
      Peut-être devra-elle faire comme les usa ont fait. Aider les moudjahidine à détruire en masse les tanks, hélico russes…
      wait and see

      J'aime

Partagez votre opinion.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s